Le bois goudronné :

Après de nombreuses expériences avec le bois,
nous avons été confrontés au problème
du non entretien des parements,
ce qui conduit à une dévalorisation des projets
par leur vieillissement hétérogène.
Nous avons donc cherché un moyen permettant de limiter cet effet
pénalisant pour nos projets.
Lors d'une visite, en hiver chez M. Cardinaud,
batelier à la Repentie de Magné, dans le Marais Poitevin,
nous avons observé qu'il était en train d'appliquer,
sur le fond de ses barques, un produit noir, le "blackwarnish".
Ce traitement assurait une protection exceptionnelle au bois et au métal.
Nous avons pensé que ces produits,
goudrons de houille ou goudrons de bois de pins,
appliqués sur nos bardages en bois,
étaient d'une nature proche de ce matériau.
Cela correspondait bien à nos principes de cohérence.
La construction de la première Halle
au Parc des Expositions de Niort-Noron,
la "Halle des Peupliers", a été l'occasion de tester ce traitement.
Nous nous sommes aperçus, après quelques années,
que le bois traité au "blackwarnish" changeait très peu d'aspect.
Par ailleurs, par leur couleur sombre,
l'impact de ces grands volumes dans le paysage était remarquablement discret.
Pourquoi nous avons proposé d'utiliser le blackwarnish ?
- Pour son caractère très économique
par rapport à d'autres types de traitements.
Pour le fait que l'on puisse utiliser du bois brut de sciage
(donc plus économique) avec cette finition.
Pour son caractère naturel très cohérent avec la nature du bois.
Pour sa pérennité et le fait que ce traitement permet au bois de
conserver son aspect dans le temps.
La meilleure preuve de la pérennité se trouve
dans les "stavkirke" norvégiennes.
Ces églises dites "en bois debout" nous sont parvenues,
quasi intactes, depuis le Moyen Âge, grâce à
leur traitement systématique au goudron de bois.
Pour sa teinte sombre qui va permettre une bonne intégration
de très grands volumes dans le paysage,
sans créer des effets de "taches  claires".
Pour le jeux de contraste facile avec d'autres matériaux.

ATTENTION !
L'emploi de ce produit nécessite des précautions d'emploi :
protection de l'applicateur en raison de la présence de solvants nocifs.
Le nom de "blackwarnish" à changé
et la fiche technique est désormais ambigue,
quant à un usage sur du bois, comme produit d'étanchéité.

Pour nous, ce n'est pas un problème,
car nous n'utilisons que les performances esthétiques
et pas celles d'étanchéité.
Du fait de la couleur noire, le soleil peut avoir des conséquences
sur le "travail" du bois.
Il faut choisir des bois de qualité, bien secs, stockés sur site, à l'abri,
pendant une période suffisamment longue.
Les planches devront être triées et judicieusement choisies
dans le débit de la bille.
La fixation ne devra pas être bloquante pour permettre au bois de bouger.
Des vis inox sont indispensables.
Un avant trou est nécessaire pour limiter les fentes lors du vissage.
 
Projets construits ou en construction
utilisant le goudron de houille :
 
Halle des Peupliers à NIORT-NORON (Deux Sèvres)
Halle de la Sèvre à NIORT-NORON (Deux Sèvres)
Musée des Arts du Cognac à COGNAC (Charente)
Bocapole à BRESSUIRE (Deux Sèvres)
Salle ALAUNA à SECONDIGNY (Deux Sèvres)