MUSÉE ET MÉDIATHÈQUE
Lussac les Châteaux (Vienne)
2010

A
rchitectes : Hervé BEAUDOUIN et Benoit ENGEL

Le bâtiment situé au coeur du bourg de LUSSAC LES CHATEAUX s'inscrit dans un ensemble historique comprenant plusieurs bâtiments du XVI et du XIX ème. Le programme comprend une médiathèque et un musée de la préhistoire qui abrite les importantes collections de pierres gravées trouvées dans les grottes locales. Ces deux entités sont connexes à la MJC existante l'ensemble fonctionnant avec une entrée unique. Les bâtiments anciens sont restaurés et reconvertis et une extension a été implantée dans la cour existante. La galerie accueille, au rez-de-chaussée, les expositions temporaires et à l'étage une partie du musée. La galerie a été construite avec un béton de site particulier, coulé par strates successives de hauteur et de granulométries différentes. Le béton a été fabriqué sur place avec des moyens rudimentaire : dosage au seau, petite bétonnière et coffrage sauteur. La paroi texturée, à l'aspect très naturel, rappelle les couches archéologiques dans lesquelles les pierres gravées ont été trouvées. Ce béton est composé à partir de granulats trouvés à 15 km de LUSSAC, le sable, lui aussi provient d'une exploitation située à 5 km. Les variations de couleur proviennent exclusivement des variations de taille de granulats suivant les couches. La porte monumentale de l'entrée est habillée de planches de robinier conservées dans leur état naturel sans aucun traitement. Les ouvertures de la galerie sont des fentes horizontales très fines placées au ras des planchers. Cette disposition, reprise du précédent musée des Arts du Cognac permet de laisser libre, la totalité des cimaises. Du côté de la MJC, la paroi s'infléchit en courbe et de grandes ouvertures verticales s'inscrivent dans la courbe. Les fenêtres en bois sont disposées en applique, du côté extérieur. Le vitrage est tenu par des plats en acier inoxydable sablé ce qui lui donne un très bel aspect terne. A l'intérieur, une paroi coulissante qui se ferme entièrement en porte à faux - sans rail haut ni bas - permet de séparer la galerie du hall d'accueil.